La vérité libère

Information - Action - Libération !

Négatif du Linceul par Enrie

Qu’est-ce que le « Linceul de Turin » ? Un peu d’histoire… en mode accéléré.

Jésus est mort sur la croix. Son corps a été déposé dans un linceul, à sa descente de la croix, et placé dans un tombeau / grotte.

Le lendemain, le troisième jour à Pâques : à la suite des saintes femmes*,  les apôtres Jean et Pierre découvrent que le linceul est à plat. Le corps de Jésus n’est plus là. On dit qu’il est ressuscité.

Quelqu’un a récupéré le linceul. Cet objet a traversé les lieux et le temps… il a été préservé, par miracle. On ne sait pas reconstituer l’historique sans faille qui l’a conduit de Jérusalem à Constantinople, puis à Lirey en France et enfin comment, a-t-il atterri à Turin, en Italie. Il y a un « trou historique ».

Linceul de Turin
Linceul de Turin

Ce Linceul a été considéré comme le vrai Linceul dans lequel a été enveloppé le corps de Jésus de Nazareth de siècle en siècle, au point de se voir accordé un culte du « Saint Suaire » en 1506 par Jules II  … Jusqu’au jour où une datation au carbone 14 a été faite, en 1988, qui tout d’un coup, prétend dater le Linceul du moyen-âge, entre 1260 et 1390…

Le Vatican accepte l’annonce de la datation et déclare ce linceul « icône » et non plus à vénérer comme une vraie relique.

Puis, il y a 30 ans, on a fait appel à Arnaud-Aaron Upinsky, en tant qu’épistémologue (entre autre), avec beaucoup de courage et de détermination, met sur pied un symposium international, à Rome, en 1993, réunissant l’ensemble de la communauté scientifique internationale engagée dans les recherches, avec les spécialistes et les experts de 18 nations, dans tous les domaines de connaissances (textile, historique, religieux, médical etc etc…).

Après maintes recherches et études approfondies le linceul est décrété authentique à nouveau par ce symposium scientifique international : représentatif, démonstratif et conclusif** !

Représentatif car le symposium était composé d’experts dans leurs domaines.

Démonstratif, parce que les preuves de l’authenticité ont été apportées.

Et conclusif car l’acceptation a été unanime.

En dépit de la technique de datation au carbone 14, dont la fiabilité en 1988 n’était que de 5 %. Son erreur est désormais prouvée.

MAIS le Vatican ne reconnaît toujours pas l’authenticité… pourquoi ?

Arnaud Upinsky
Arnaud-Aaron Upinsky nous éclaire :

« En 1980, le Pape Jean-Paul II avait déclaré que le Linceul était « La Relique la plus splendide de la Passion et de la Résurrection ». C’est pourquoi, au Symposium de Rome, je lui avais demandé : « Quel support comptez-vous apporter au Linceul de Turin » et il m’avait répondu : « Ce n’est pas le moment ».

En 1998, passant du mot « relique » au mot « icône », il dira du Linceul : « Ne s’agissant pas d’un thème de foi, l’Eglise n’a pas la compétence spécifique pour se prononcer sur ces questions » « ce qui compte surtout est que le Saint Suaire est le miroir de l’Evangile ». Comment expliquer ce déni d’authenticité, pourtant reconnu par la science ? La Réponse est dans la Révolution œcuménique de Vatican II ayant fait abandonner à l’Eglise catholique son message universel  « Hors de l’Eglise, pas de salut », et par là même sa proclamation d’être la seule vraie religion, à la légitimité unique dont le Linceul apportait la preuve scientifique avec la signature IRSC (Impression Retrait Sans Contact ou dématérialisation) de la Résurrection. Voilà la raison théologique et géopolitique pour laquelle le Vatican devait disqualifier la « relique » au profit de l’« icône », avant la célébration de l’an 2000.  Voilà la raison du silence des religieux, en phase avec l’apostasie générale de la Chrétienté. Voilà la raison du titre de mon livre : « L’Enigme du Linceul, la prophétie de l’an 2000 ».  Et voici, enfin, ce qui fait du Linceul de Turin la balise accusatoire, sans appel, apportant la preuve scientifique incontestable du reniement durable de l’Eglise de Vatican II, deux mille ans après le reniement éphémère de l’apôtre Pierre. »   

Pourquoi édifier un musée pour le Linceul de Turin en dehors de celui existant et dépositaire de la relique à Turin ?

« Le Musée du Saint Suaire, à Turin, avec son Centre international d’étude sur le Saint Suaire, qui dans les sous-sols de l’église du Saint Suaire, entend exposer les documents concernant les résultats des recherches expérimentales effectuées sur le Linceul, n’est en vérité qu’un simulacre, dans la mesure où il exclut les trois colonnes vertébrales de la Vérité scientifique du Linceul :

1) La Démonstration de l’authenticité,

2) Les Conclusions de synthèse structurée des travaux de la communauté scientifique internationale réunie à Rome en 1993 ;

3) La proclamation solennelle de l’authenticité du Linceul «  à l’unanimité ».

Dès lors, en toute vérité, ce Musée du Saint Suaire interdit à ses visiteurs de savoir, à la fois, ce qu’est le Linceul, ce qu’il veut dire et ce à quoi il doit servir : pour démontrer la preuve de la résurrection de « l’Homme de Vérité du Linceul », de celui qui a dit : « Je suis la voie, la Vérité et la Vie ! ». »

Qu’y aura-t-il dedans ?

« A l’inverse du Musée du Saint Suaire, le Musée du Linceul reposera sur les trois colonnes vertébrales de la vérité scientifique de cette pièce archéologique la mieux mesurée au monde et la plus chargée de sens. Il constituera un véritable parcours initiatique répondant au défi à l’Intelligence et à la foi du vingt et unième siècle. Partant de la phrase d’Aristote « La Science commence par l’étonnement », il exposera pas à pas toutes les étapes de la recherche scientifique, dans toutes ses dimensions, notamment historiques et sémantiques. Il reprendra le fil de la démonstration scientifique et de la méthode épistémologique ayant conduit à la proclamation de la reconnaissance de l’authenticité à Rome en 1993. Salle après salle, étape après étape, il exposera les outils, les méthodes et les instruments d’investigation scientifique, apparentant l’expertise du Linceul à une véritable enquête scientifico-policière. Avec un cadavre, une arme du crime et un mobile à rechercher. La curiosité de chacun sera satisfaite, pas à pas, par la méthode « crémaillère » qui invitera chacun à aller jusqu’au bout du défi à l’Intelligence et à la foi que lance le Linceul et qui lui est proposé : « Il vit et il crut ! » »

Pourquoi maintenant ?

« Parce que depuis 30 ans rien n’a été fait et que personne ne se sent responsable. Parce que 30 ans de déni de Vérité est la durée marquée d’une génération ; parce que l’accélération des défis sans réponses lancés à la Civilisation chrétienne – et tout particulièrement à la France – a atteint un paroxysme ; parce que le Linceul de Turin, c’est la clef de décryptage du monde contemporain, c’est la solution attendue pour remettre les choses à l’endroit.  C’est le moment ! »

Négatif du Linceul par Enrie
Négatif du Linceul par Enrie
En quoi ce musée est-il utile au salut public en 2022 ?

« Pour répondre à la plus grande provocation à l’intelligence de tous les temps : le déni de Vérité, dont l’aveuglement volontaire sur le message secret du Linceul de Turin, révélé par la science après 2000 ans, est le Symbole absolu.

Mettre un terme au scandale des scandales que constitue l’Evidence scientifique impossible du Linceul de Turin, pour obtenir que la Relique la plus insigne de la Chrétienté, la pièce archéologique la mieux mesurée au monde, puisse enfin être vue pour ce qu’elle est, dans un Musée incontournable aux yeux de tous, à savoir la Preuve des preuves scientifiques du fait fondateur du christianisme et de notre Civilisation : la Résurrection ! Voilà ce qui nous apparaît aujourd’hui comme l’urgent défi de Vérité des années 2000.

Dans la situation actuelle de naufrage, de chaos et de perte de tout repère, non seulement le Linceul apporte la réponse à l’évidence et à l’absurdité du monde à l’envers qui nous tient prisonnier, mais, de plus, il est la seule réponse globale disponible. Aujourd’hui, la Vérité est la valeur la plus détestée de toutes, et le Linceul est le symbole suprême de ce rejet de la Vérité.

Selon la maxime de combat de Gandhi «  Rendre l’injustice visible », le Musée du Linceul a pour vocation de « Rendre la Vérité visible » dans tous les domaines, à partir de sa grille de lecture, d’inversion et de solution, inhérente à la démonstration de l’authenticité ayant triomphé à Rome en 1993.

De même que la cathédrale ne s’est pas faite en un jour, mais que c’est l’enthousiasme dont elle rend compte qui en mesure toute la fécondité ; de même c’est cette croisade de la Vérité qui s’impose aujourd’hui plus que jamais pour répondre à nos défis !  En ce sens, du défi à l’intelligence et à la foi, le Musée du Linceul se doit d’être « La voie, la Vérité et la Vie », que nous attendons tous pour une nouvelle Résurrection du monde de Vérité de demain s’imposant dès 2022 ! 

En relevant ce défi à l’Intelligence, le Musée fera apparaitre le Linceul de Turin comme la clef de décryptage du monde moderne et comme l’antidote à ses grands défis pour la survie de notre Civilisation. Quelle plus grande ambition proposer à notre jeunesse désorientée, en quête d’un idéal qui la dépasse, que ce Musée Universel de tous les savoirs avec sa méthode de Vérité, réunissant le passé et l’avenir, la science et la religion, le naturel et le surnaturel, pour répondre à ce défi inhérent au Linceul que lui a jadis lancé André Malraux : « Le vingt et unième siècle sera religieux ou ne sera pas ! »

Gerry et Arnaud Upinsky

* : Jésus fût crucifié le vendredi, gît dans le tombeau le samedi. Le dimanche, les saintes femmes arrivèrent pour déposer des offrandes et fleurs devant le tombeau et celui-ci était ouvert. Elles appelèrent Jean et Pierre qui constatèrent l’affaissement du linceul.

Vous souhaitez soutenir nos actions ? Vous pouvez faire un don ou acheter un de nos produits conçus en France avec soin et amour ! https://laveritelibere.com/boutique/

Découvrez en plus et suivez l’actualité du projet de Musée du Linceul de Turin sur :

Le site internet : https://museedulinceul.fr/

Telegram : https://t.me/ArnaudUpinsky

YouTube : https://www.youtube.com/@ArnaudUpinsky_

Twitter : https://twitter.com/ArnaudUpinsky

Facebook : https://www.facebook.com/ArnaudUpinsky/

Partager l'article sur les réseaux pour contribuer à la diffusion de l'information :
5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x