La vérité libère

Information - Action - Libération !

Eglise Saint Germain des Prés 2

Art classique et sacré VS art moderne et profane

Le 25 décembre, je me suis rendue à la Cathédrale Notre Dame de la Treille à Lille.

Cela fait des années que j’ai envie de communiquer sur ce que m’inspire ce lieu… dont une partie est de style néo-gothique, et l’autre partie est moderne. Ce mélange nous permet de réaliser ce qui est sacré et ce qui ne l’est pas.

En effet, toute la partie de style néo-gothique est très travaillée. On sent que ceux qui ont créé les sculptures, peintures et vitraux y ont mis tout leur talent, leur âme, leur cœur. Cet art élève l’âme, ça inspire le respect. On en ressent vraiment le caractère sacré de ces objets et lieux.

En revanche, toute la partie récente. L'”art” moderne de cette cathédrale, au mieux, n’inspire pas d’émotions, au pire, il inspire le rejet par la laideur de ses traits et couleurs.

Mais qu’est-ce que l’art moderne ? Notre ami Clark Kent nous livre le fruit de ses recherches et son analyse

“Quand on étudie son histoire, on voit qu’il y a deux sortes d’art moderne.

L’un d’eux a surtout été fondé contre et en réaction à l’art classique. Une démarche antagoniste, d’hostilité ouverte ou plus ou moins avouée, cachée.

L’art classique ou primitif était basé sur l’esthétique, la beauté présente à l’état natif dans la nature. A-t-on déjà vu un être humain trouver un paysage naturel, bucolique, marin ou montagneux, laid ou “ne correspondant pas à ses goûts”, parce que celui-ci trouve qu’une usine, une rue embouteillée ou une décharge publique correspond davantage à son sens esthétique ?

L’art “moderne” le plus courant se base sur des concepts politiques de gauche.

On retrouve ce concept dans la définition donnée par Wikipédia d’art moderne :

“L’art moderne comprend les productions artistiques d’une période s’étendant des années 1860 aux années 1950 et dénotant les styles et les philosophies artistiques de cette époque. Le terme est généralement associé aux productions artistiques qui REJETTENT LES TRADITIONS PASSÉES ou s’en inspirent dans un esprit d’expérimentation avec la nature des matériaux et la fonction de l’art, avec une tendance à s’éloigner de la narration pour aller vers l’ABSTRACTION.

L’art moderne se caractérise aussi par la naissance de la CRITIQUE d’art. En effet, au même moment, l’art devient sujet d’écriture : la CRITIQUE est souvent un discours ENGAGÉ sur l’œuvre.”

Résumé :

L’art moderne basé sur l’expérimentation est créatif, mais l’art moderne basé sur le REJET et la CRITIQUE de l’art classique est, comme toute démarche hostile, destructif des valeurs traditionnelles.

L’art moderne politisé est une forme de wokisme appliqué à l’art.”

Voilà tout est dit !

Pour que l’art soit beau, il faut que cela vienne de belles émotions et intentions des artistes.

L’objectif de l’art est de susciter des émotions, de véhiculer des messages. Et de préférence positives, à mon avis. Donc l’idée est de créer du Beau. Cela requiert du temps, de la réflexion, un véritable investissement émotionnel et philosophique des artistes. Le Beau se ressent comme tel souvent car l’on s’approche de la Vérité. Il y a quelque chose de plus vrai, authentique, pur. On s’approche du divin.

Qu’est-ce que le Sacré ? Comment le définir ?

Voici des éléments de réponse :

Qui concerne la religion, qui a pour objet le culte de Dieu ou des dieux.
Définition du site wiktionary
Tweet

L’art Sacré est donc un art qui élève l’âme, qui a la vocation de nous rapprocher du divin, de Dieu.

Alors que l’art moderne est un art qui rejette les traditions passées

Par ailleurs, nous pouvons aisément constater que la majorité des français et touristes aiment Versailles, les châteaux, nos églises… je crois qu’il y a presque un accord international et unanime à ce sujet : c’est BEAU.

A contrario, l’art moderne ne fait quasiment jamais l’unanimité. Pourquoi ?

Un œuvre d’art qui fait l’unanimité répond nécessairement à des lois universelles et divines du BEAU et du VRAI et c’est donc BIEN.

Pour terminer cet article mais poursuivre la réflexion sur ce sujet, voici une vidéo d’Arnaud Upinsky fort intéressante sur le Beau, le Vrai et le Bien :

T-shirt homme_bleu m_Indéboulonnable
Partager l'article sur les réseaux pour contribuer à la diffusion de l'information :
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x