La vérité libère

Information - Action - Libération !

Internet des objets - IoT

ALERTE sur les rayonnements 5G_partie 3, actualité et solutions, par Patrick Jaulent

ALERTE sur les rayonnements 5G_partie 3, actualité et solutions, par Patrick Jaulent_partie 3

Le déploiement de la 5G est en cours

AT & T a annoncé la disponibilité de leur 5G Evolution à Austin, au Texas. 5G Evolution permet aux utilisateurs de Samsung S8 et S8 + d’accéder à des vitesses plus rapides. Cela fait partie du plan d’AT & T visant à utiliser les bases de la 5G pendant que les normes sont en cours de finalisation. AT & T a les yeux rivés sur 19 autres régions métropolitaines telles que Chicago, Los Angeles, Boston, Atlanta, San Francisco, Indianapolis et ainsi de suite.

Charter, le deuxième plus grand câblo-opérateur aux États-Unis, a été approuvé pour une licence expérimentale de 28 GHz à Los Angeles. Les essais en extérieur utiliseront des émetteurs fixes d’un rayon effectif de 1 km ou moins.

Qualcomm a déjà démontré un système d’antenne 5G avec un gain d’environ 27 décibels. Selon ABI Research c’ est « environ 10 à 12 dB de plus qu’une antenne de station de base cellulaire typique.» Ce n’est pas bon signe. Beaucoup plus d’entreprises du secteur privé telles que HTC, Oracle, Sprint, T-Mobile jouent un rôle dans le développement de plateformes de test en apportant du temps, des connaissances ou de l’argent.

Au Royaume-Uni, la bande 3,4 GHz a été réservée à l’utilisation de la 5G avec des contrats attribués à O2, Vodafone, EE et Three. Alors que la bande 2,3 GHz, attribuée à O2, est susceptible d’être utilisée pour la 5G aussi à temps.

Les habitants de Genève en Suisse, ont déclaré se sentir « mal du jour au lendemain », suite à l’installation d’antennes 5G dans la ville. Les symptômes couramment rapportés étaient l’insomnie, les acouphènes et les maux de tête.

En France, quatre sociétés ont déposé un dossier de candidature pour l’attribution des fréquences de la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz en France métropolitaine avant la date limite du 25 février 2020 à 12 heures :

  • Bouygues Telecom
  • Free Mobile
  • Orange
  • SFR
Au terme de l’instruction de ces dossiers, l’Arcep a conclu que :
  • Les quatre candidats sont qualifiés
  • Les quatre candidats ont souscrit aux engagements prévus par le cahier des charges et pourront obtenir chacun, au terme de la présente procédure et pour un montant de 350 M€, un bloc de 50 MHz
  • Les quatre candidats ont été autorisés à participer à la phase d’enchère principale pour l’attribution des 11 blocs de 10 MHz encore disponibles dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz. Le prix de réserve déterminé par le Gouvernement était de 70 millions d’euros par bloc de 10 MHz.

Trois journées d’enchères ont suffi aux opérateurs pour se répartir les premières fréquences qui seront exploitées pour la 5G. 50 MHz avaient déjà été obtenus par Orange, SFR, Bouygues et Free au printemps, sur la section 3,4 – 3,8 GHz.

Il est à noter que la fréquence haute de 26 GHZ sera attribuée après les élections présidentielles de 2022.

La recherche et les pré-tests sont monnaie courante par les entreprises qui souhaitent puiser dans les eaux lucratives de la 5G. Mais peu sont prêtes à rechercher ses effets sur la santé. Les directives de la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) restent essentiellement inchangées depuis 1998, et ne permettent pas de reconnaître le rayonnement micro-ondes par radiofréquence et les MMW comme nocifs à moins qu’il n’y ait un effet de chauffage. Mais quelques experts s’expriment.

Dariusz Leszczynski de l’Université d’Helsinki et ancien membre du Centre international de recherche sur le cancer est l’un d’entre eux. Il a attiré l’attention sur l’intention de l’ICNIRP (Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants) de classer la peau au même rang que les membres ce qui aurait un impact sur la classification des niveaux d’exposition. 

La recherche indique que les MMW affectent davantage la peau et les yeux.

Si la peau est classée comme un membre, cela ouvrira la voie aux géants de l’industrie pour introduire des expositions encore plus élevées et mettre encore plus de personnes en danger.

L’Union mondiale contre le déploiement des rayonnements depuis l’espace (GUARD) a adressé une lettre à la FCC en septembre 2016, attirant leur attention sur les dommages que la 5G infligera. 

GUARD a averti la FCC que la 5G viole l’article 3 de la Déclaration des droits de l’homme de l’ONU qui stipule que « toute personne a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de la personne ». Le document fait état de recherche, d’informations et de soutien mondial.

Dans la communauté « 5G Région x » nous vous dirons comment écrire, appeler ou envoyer un e-mail aux agences concernées pour protester contre le déploiement de la 5G, et bien d’autres choses encore, car c’est ENSEMBLE que nous gagnerons.

Voici ce que les experts disent du rayonnement 5G :

Il est urgent d’évaluer les effets de la 5G sur la santé avant que des millions de personnes ne soient exposées… Nous devons savoir si la 5G augmente le risque de maladies de la peau telles que le mélanome ou d’autres cancers de la peau. Ron Melnick, scientifique de l’Institut national de la santé, à la retraite.

Avec la 5G, un autre phénomène se profile : l’Internet des objets. Si vous observez la combinaison des deux, vous constaterez que le niveau de rayonnement va augmenter énormément et pourtant l’industrie est très enthousiaste à ce sujet…. ils prévoient que l’activité 5G / IoT sera une entreprise de 7 billions de dollars. Prof. Girish Kumar, Professeur au Département de génie électrique de l’IIT Bombay (Institut de Technologie Indien)

La nouvelle technologie sans fil 5G implique des ondes millimétriques (fréquences extrêmement élevées) produisant des photons d’une énergie bien supérieure à celle de la 4G et du WiFi. Permettre à cette technologie d’être utilisée sans prouver sa sécurité est imprudent à l’extrême, car les ondes millimétriques sont connues pour agir en profondeur sur toutes les parties du corps humain. Prof. Trevor Marshall, Directeur de la Autoimmunity Research Foundation, Californie

Les plans visant à nous transmettre un rayonnement milli-onde 5G hautement pénétrant depuis l’espace doivent certainement être l’une des plus grandes folies jamais conçues par l’humanité. Il n’y aura nulle part où vivre en toute sécurité. Olga Sheean, ancienne employée de l’OMS et auteure de ‘No Safe Place’

Il irradierait tout le monde, y compris les plus vulnérables aux dommages causés par les rayonnements radiofréquences : les femmes enceintes, les enfants à naître, les jeunes enfants, les adolescents, les hommes en âge de procréer, les personnes âgées, les handicapés et les malades chroniques. Ronald Powell, PhD, Lettre à la FCC sur l’expansion de la 5G

Quelles solutions ? Quelles précautions peut-on prendre pour minimiser les effets nocifs de la 5G ?
  • Connectez votre ordinateur de bureau à Internet via une connexion Ethernet filaire et assurez-vous de mettre votre ordinateur de bureau en mode avion. Évitez également les claviers sans fil, les trackballs, les souris, les systèmes de jeu, les imprimantes et les téléphones portables. Optez pour les versions filaires.
  • Ne branchez le Wi-Fi que lorsque vous en avez besoin, sinon éteignez-le lorsqu’il n’est pas utilisé, surtout la nuit lorsque vous dormez. Idéalement, travaillez au câblage de votre maison afin d’éliminer complètement le Wi-Fi. Si vous avez un ordinateur portable sans aucun port Ethernet, un adaptateur Ethernet USB vous permettra de vous connecter à Internet avec une connexion filaire.
  • Gardez votre téléphone loin de votre tête et de votre corps. Rangez votre téléphone dans un sac à main ou un sac à dos. Si vous devez le mettre dans votre poche, mettez-le en mode avion.
  • Coupez l’électricité dans votre chambre la nuit. Cela permet généralement de réduire les champs électriques des fils de votre mur, à moins qu’il n’y ait une pièce adjacente à côté de votre chambre. Si tel est le cas, vous devrez utiliser un compteur pour déterminer si vous devez également couper l’alimentation dans la pièce adjacente.
  • Utilisez un réveil alimenté par batterie, idéalement sans lumière. Utilisez une horloge parlante pour les malvoyants.
  • Si vous utilisez toujours un four à micro-ondes, remplacez-le par un four à convection à vapeur, qui chauffera vos aliments aussi rapidement et en toute sécurité.
  • Évitez d’utiliser des appareils et des thermostats «intelligents» qui dépendent de la signalisation sans fil. Cela inclut tous les nouveaux téléviseurs « intelligents » car ils émettent un signal Wi-Fi et, contrairement à votre ordinateur, vous ne pouvez pas éteindre le signal Wi-Fi. Envisagez plutôt d’utiliser un grand écran d’ordinateur comme téléviseur, car ils n’émettent pas de Wi-Fi.
  • Refusez un compteur intelligent dans votre maison aussi longtemps que vous le pouvez, ou ajoutez un bouclier à un compteur intelligent existant, dont il a été démontré que certains réduisent le rayonnement jusqu’à 98%.
  • Envisagez de déplacer le lit de votre bébé dans votre chambre au lieu d’utiliser un moniteur pour bébé sans fil. Vous pouvez également utiliser un moniteur câblé.
  • Remplacez les ampoules CFL par des ampoules à incandescence. Idéalement, retirez toutes les lampes fluorescentes de votre maison. Non seulement elles émettent une lumière malsaine, mais plus important encore, elles transfèrent le courant à votre corps lorsque vous vous approchez des ampoules.
  • Évitez de transporter votre téléphone portable sur vous à moins d’être……….. et ne dormez jamais avec lui dans votre chambre à coucher à moins qu’il ne soit en mode avion. Mais n’oubliez pas, même en mode avion, il peut émettre des signaux.
  • Lorsque vous utilisez votre téléphone cellulaire, utilisez le haut-parleur et tenez le téléphone à au moins 1 mètre de vous. Cherchez à réduire fortement votre temps d’utilisation. Ou alors procurez vous des téléphones logiciels VoIP (Mac ou PC) que vous pouvez utiliser lorsque vous êtes connecté à Internet via une connexion filaire. D’autant plus que certains sont gratuits !
  • Évitez d’utiliser votre téléphone cellulaire et d’autres appareils électroniques pendant au moins une heure (de préférence plusieurs heures) avant de vous coucher, car la lumière bleue de l’écran et les CEM inhibent la production de mélatonine (horloge du sommeil). Si vous devez utiliser votre téléphone, assurez-vous que les filtres de lumière bleue sont activés et choisissez le mode sombre.

Patrick Jaulent

ALERTE sur les rayonnements 5G, 11 raisons de s’inquiéter, par Patrick Jaulent_partie 1

ALERTE sur les rayonnements 5G, 11 raisons de s’inquiéter, par Patrick Jaulent_partie 2

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Sur Twitter : https://twitter.com/PatrickJaulent

Sur Facebook : https://www.facebook.com/JaulentPat

Pour acheter mon dernier livre : COVID-19 ACCUSÉS LEVEZ-VOUS

Mes autres ouvrages :

Il était une fois le 11 septembre

UN MONDE DE MENTEURS

Partager l'article sur les réseaux pour contribuer à la diffusion de l'information :
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x